Retour de mission novembre 2016

Chères mamans !

Me voici rentrée de Lituanie et de la prison des femmes. La mission a été fructueuse, bien que contrariée au début. Au dernier moment les autorités ont supprimé toutes les autorisations pour enfin, après maintes discussions les redonner.

Le premier jour nous avons pu faire l’atelier « terre » où elles ont travaillé à se réconcilier avec la vie que Dieu leur a confiée, que de  larmes et d amertumes !!! et aussi modeler tous ces bébés avortés qui étaient cachés dans les cœurs…il faut dire que sous le communisme l’avortement était plus un moyen de contraception qu’autre chose. La prison aussi avait son avortoir, devenu à ce jour une chapelle. Elles leur ont donné un prénom et tous ont été nommés au cours de la messe avec l’aumônier.

Le second jour, elles ont fait la démarche de Marie Madeleine. Nous avions fait un petit présentoir avec une icône et elles sont venues, une à une déposer leur vie. Le grand cadeau pour ces femmes délaissées, fut aussi l’atelier photos. Sandrine les a reçues, une par une pour faire un portrait. Sandrine est une photographe professionnelle. Si vous les aviez vues ! Elles sont allées trouver du maquillage, des foulards, se parer comme des reines. Quelle transformation, à peine si certaines étaient reconnaissables, mais le plus signifiant, fut que c’était « d’être aimée » qui faisait le miracle que nous voyions sur les visages : une vrai transformation ! Une femme les recevait, juste pour elle !!!Que d’amour circulait. Le dernier jour, en sortant de la prison, nous les entendions se parler d’un quartier à l’autre : « les photos seront distribuées la semaine prochaine !!! » .

Enfin, nous avons eu la messe le 3ème jour avec des réengagements et aussi de nouveaux engagements. Nous sommes à la recherche de 6 mamans, n’hésitez pas à transmettre l’adresse du blog : http://ruthetnoemie.unblog.fr/, à des amies susceptibles d’être intéressées.

L’évêque du lieu nous a reçues avec Kristina l’aumônière des filles. Il nous a bénis et  a encouragé un nouveau projet que nous portons pour les filles : une maison tremplin pour leur sortie. En effet, les femmes sortantes ne  touchent rien pendant 6 mois après la libération, du coup, elles font sans cesse des allers retours ! Il n’y a à ce jour aucune structure de ce type en Lituanie. Voilà, nous n’avons pas un copec, mais si Dieu veut, cela se fera.

Nous avons mis au point un diaporama avec les photos de cette mission que je pourrai présenter à la fin de mes missions, we femmes…le but étant de récolter un peu de sous pour leur payer de la visite. En effet, elles ne reçoivent quasi personnes et imaginez cet isolement sur 10,15 ans…le souci est le défraiement des visiteuses. C’est si important pour elles d’être écoutées, une oreille bienveillante  juste pour elles ! Un moment d’amour et de guérison ! Cela a été vu avec l’aumônier. Il faut compter 100 euros par semaine pour visiter 4 détenues. Une visite par mois et par fille, c’est comme Noël à la prison !!!

Je n’ai pas de mot pour dire combien vous êtes importantes. Une de vos filles vient de sortir, nous sommes allés la visiter. J’attends son témoignage que je vous transmettrai, puissant ! Aussi, nous avons ajusté, dans les engagements de la femme du dehors, l’engagement d’une lettre par trimestre, car le souci est que cela est ingérable en prison si une fille reçoit et pas l’autre !!!On n’imagine pas cela !!!La jalousie, l’agressivité…mais au-delà de tout, quelle attention de votre part pour ces femmes exclues.

Voilà, je crois vous avoir tout dit. Prions pour cette maison d’accueil pour les femmes sortantes !

Prochaine mission : mois de mars 2017.

Je vous embrasse de la part de toutes vos filles !

 

Fraternellement, Myriam FOURCHAUD

Laisser un commentaire

Error8board |
La Volonté de Dieu |
Méditation de pleine consci... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Toujoursmieuxda
| Gif et Image Islamique
| Test diaire 89